mysql_connect=Resource id #1 - Erreur=
mysql_select_db=1 - Erreur=

Array
Aujourd'hui au Royal
Programme par semaines
Horaires 5 semaines
Soirées
Prochainement
Entrée libre
Entre nous
Nous trouver
S'inscrire à la
mailing-list
 
Irrintzina, le cri de la génération climat
Français (2016) 1h40
Documentaire
Date de sortie : 02/11/2017 .
de Sandra Blondel et Pascal Hennequin

Jeu à 18h00
Ven à 22h30
Dim à 14h00
SYNOPSIS :
Face au sentiment d'impuissance que provoque l'extrême gravité du dérèglement climatique, quelques militants de l'organisation basque Bizi ! font un pari fou : construire en quelques années une mobilisation sans précédent en vue de la COP21 et lancer un grand mouvement non-violent pour le climat : Alternatiba. De Bayonne à Paris, sur des vélos multiplaces, coup de pédale après coup de pédale, en multipliant les villages des alternatives, de petites victoires en grandes mobilisations contre les multinationales des énergies fossiles et les banques qui les soutiennent, le film raconte les étapes de cette mobilisation. Irrintzina, c’est un cri d’alarme sur l'effondrement de notre monde mais c’est aussi un cri de joie poussé par des milliers de militants déterminés qui ont réalisé que si, ensemble, ils ne faisaient rien, personne ne le ferait à leur place. Tour Alternatiba, action non-violente COP21, faucheurs de chaises, blocage du sommet pétrolier… Le film d’une génération qui ne se résigne pas, qui crée et invente un avenir désirable où bataille écologiste et sociale rime avec plaisir et joie d’être ensemble. Soutenu par près de 1250 contributeurs, avec la participation d’une vingtaine de techniciens à travers toute la France.
COMMENTAIRE :
Sandra Blondel : “Au départ, nous étions plus intéressés par la question de la ré-appropriation citoyenne de l'économie (les circuits-courts, les monnaies locales, etc.) Quand nous avons commencé le tournage d'Irrintzina nous connaissions très mal la question de l'urgence climatique et de l'effondrement écologique que nous sommes en train de vivre. Ce qui nous intéressait au départ, c'était les modes d'organisation et la stratégie de Bizi ! l'organisation basque à l'origine du mouvement Alternatiba. Notre premier "oh my god point" comme dit Pablo Servigne que l'on cite dans le film, nous l'avons eu en janvier 2015 en entendant Jon Palais parler pour la première fois de la “fin de l'Holocène”. Edgar Morin parle très justement d'"aveuglement paradigmatique". C'est ce que nous avons vécu. Nous vivons isolés, hyper spécialisés dans des champs très spécifiques et avons du mal à construire une vision globale. Le problème est systémique. Il faut donc changer de système. C'est le message du mouvement Alternatiba.”
 
 
Cinéma Le Royal, 8, avenue Foch 64200 Biarritz Tel : 05 59 24 45 62 Fax : 05 59 22 33 67 cinema-biarritz@numericable.fr