mysql_connect=Resource id #1 - Erreur=
mysql_select_db=1 - Erreur=

Array
Aujourd'hui au Royal
Programme par semaines
Horaires 5 semaines
Soirées
Prochainement
Entrée libre
Entre nous
Nous trouver
S'inscrire à la
mailing-list
 
Corps et âme - VOST
Hongrois (2017) 1h56
Comédie Dramatique
Date de sortie : 25/10/2017 .
d’Ildiko Enyedi
avec Alexandra Borbély, Morcsányi Géza, Zoltán Schneider.

SYNOPSIS :
Mária, nouvelle responsable du contrôle de qualité et Endre, directeur financier de la même entreprise, vivent chaque nuit un rêve partagé, sous la forme d'un cerf et d'une biche qui lient connaissance dans un paysage enneigé. Lorsqu'ils découvrent ce fait extraordinaire, ils tentent de trouver dans la vie réelle le même amour que celui qui les unit la nuit sous une autre apparence...
COMMENTAIRE :
Près de 30 ans après avoir remporté la Caméra d’Or à Cannes, la réalisatrice hongroise revient avec un film qui lui vaudra l’Ours d’or de Berlin. Un film étonnant dont elle explique l’origine : “J’ai simplement eu une idée un peu espiègle : si deux personnes avaient les mêmes rêves et qu’ils s’en rendaient compte, que feraient-ils de cette connaissance ? Cela m’a conduit à envisager une série d’événements et de questionnements qui était un très bon outil pour faire évoluer les choses en plaçant les personnages dans des situations où ils devaient dépasser leurs limites et leur passé.” Le décor principal du film est un abattoir. Ildiko Enyedi explique son choix : “Je voulais raconter une histoire d’amour qui vous ouvre le cœur. Et cette ouverture peut, je l’espère, vous ouvrir à d’autres choses qui, dans nos cultures et nos vies, sont cachées et les empoisonnent ou posent des limites empêchant de pleinement s’émanciper. La cruauté est l’une d’elle, qu’elle soit envers les animaux ou les humains. On ne veut pas savoir comment nos vêtements sont fabriqués en Inde ou nos iPhone en Chine. D’une certaine manière, si vous voulez insuffler de la tension à votre sujet, il est intéressant d’opter pour des extrêmes. Cette décente et très objectivée, industrialisée, manière de tuer les animaux est une des choses les plus extrêmes de notre société. Je ne suis pas végétarienne, mais je pense qu’il est important de ne pas se voiler la face et de comprendre comment les choses sont faites.”
NOTE :
Ours d’Or du Festival de Berlin 2017
 
 
Cinéma Le Royal, 8, avenue Foch 64200 Biarritz Tel : 05 59 24 45 62 Fax : 05 59 22 33 67 cinema-biarritz@numericable.fr