mysql_connect=Resource id #1 - Erreur=
mysql_select_db=1 - Erreur=

Array
Aujourd'hui au Royal
Programme par semaines
Horaires 5 semaines
Soirées
Prochainement
Entrée libre
Entre nous
Nous trouver
S'inscrire à la
mailing-list
 
Bienvenue à Suburbicon - VOSTF
Américain (2017) 1h45
Policier
Date de sortie : 06/12/2017 .
de George Clooney
avec Matt Damon, Julianne Moore, Oscar Isaac.

Mer à 17h55/21h50
Jeu à 15h30/17h30
Ven à 15h45/20h00/22h00
Sam à 19h20/22h00
Dim à 17h20/19h15
Lun à 14h00/15h55/18h45
Mar à 14h00/17h20/21h40
SYNOPSIS :
Suburbicon est une paisible petite ville résidentielle aux maisons abordables et aux pelouses impeccablement entretenues, l’endroit parfait pour une vie de famille. Durant l’été 1959, tous les résidents semblent vivre leur rêve américain dans cette parcelle de paradis. Pourtant, sous cette apparente tranquillité, entre les murs de ces pavillons, se cache une réalité tout autre faite de mensonge, de trahison, de duperie et de violence... Bienvenue à Suburbicon.
COMMENTAIRE :
George Clooney : “Le 'GI Bill' a permis à beaucoup d’hommes rentrés de la guerre d’acheter une jolie maison avec un garage et un jardin. Tant qu’on était blanc, on pouvait trouver un bon boulot, vivre dans un quartier agréable et fonder une famille. Ce qui est amusant, c’est d’aller explorer l’envers peu reluisant de ce décor idyllique.” Pour ce faire, le cinéaste s’inspire d’un documentaire de 1957 intitulé Crisis in Levittown. Il s’agit de l’histoire vraie de l’arrivée de William et Daisy Meyers, la première famille afro-américaine, à Levittown : “Le jour de l’emménagement des Meyers, le facteur a pris Mme Meyers pour une domestique et lui a demandé si Mme Meyers était là. Lorsqu’elle lui a expliqué que c’était bien elle, le facteur s’est mis à sonner chez tous les habitants du quartier, se donnant le surnom de “Paul Revere de Levittown”, pour leur demander s’ils avaient fait la connaissance de leurs nouveaux voisins. Le soir même, près de 500 personnes s’étaient rassemblées devant chez eux pour crier des insultes racistes, accrocher des drapeaux confédérés et brûler une croix sur la pelouse voisine. (...) Tout au long du film, on utilise des images d’archive tirées du documentaire. Parfois, il faut montrer la réalité des choses pour qu’on comprenne vraiment. Ce genre de racisme décomplexé semble souvent très choquant pour les spectateurs aujourd’hui, alors que finalement ça n’est pas si vieux.” Mais il faut ajouter qu’ici Georges Clooney s’empare d’un vieux scénario des frères Coen dont on reconnaît l’humour noir et déjanté...
NOTE :
Tout public
 
 
Cinéma Le Royal, 8, avenue Foch 64200 Biarritz Tel : 05 59 24 45 62 Fax : 05 59 22 33 67 cinema-biarritz@numericable.fr